Le texte (Décret n° 2015-387 du 3 avril 2015 relatif à la durée d'attribution de l'AAH pour les personnes handicapées, lien ci-dessous), qui entre en vigueur le 6 avril 2015, permet d'étendre de deux à cinq ans la durée maximale d'attribution de l'Allocation adulte handicapé (AAH) pour les personnes ayant un taux d'incapacité compris entre 50% et 79 % et "qui subissent une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi". Ces allocations sont accordées par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

A partir de 80 % ?

A partir d'un taux d'incapacité de 80%, l'AAH est versée quelle que soit la situation vis-à-vis de l'emploi. Cette allocation vise à garantir un revenu minimum aux personnes handicapées pour qu'elles puissent faire face aux dépenses de la vie courante. Elle est perçue par près d'un million de personnes et a été revalorisée à l'automne 2014 pour atteindre 800.45 euros par mois pour une personne handicapée ne disposant d'aucune ressource.

Chômage travailleurs handicapés : 22 %

Malgré tous les dispositifs existants, le taux de chômage des personnes handicapées, à 22%, est le double de celui des personnes valides. Les entreprises de plus de 20 salariés ont l'obligation d'employer 6% de personnes handicapées, sous peine de pénalités financières. Mais ce taux est de 4,9% dans le public et proche de 3% dans le privé, selon les dernières données disponibles. Selon l'Insee, 1,8 million de personnes de 15 à 64 ans vivant à domicile ont une reconnaissance administrative de leur handicap et 9,6 millions de personnes sont concernées au sens large.

Décret n° 2015-387 du 3 avril 2015

Source :

handicap.fr - article publié le 7 avril 2015