Bonjour mes Amis,

Jeudi matin je me suis rendue à mon premier rdv auprès d'une microkinésithérapeuthe.

Ma démarche était motivée par le fait que j'avais lu des témoignages très positifs à ce propos, mais également,  parce que cette jeune jeune femme kiné a l'habitude de prendre en charge des personnes souffrant de fibromyalgie.

Elle a donc pris connaissance de mon parcours médical tant en ce qui concerne la fibro que mes antécédents médicaux et m'a posé des questions simples, depuis combien de temps suis-je souffrante, y a t'il eu un évènement déclencheur ?

Je me suis donc allongée sur une table,  j'étais vêtue très légèrement, comme elle me l'avait conseillé,  puis elle a commencé à me palper.

D'abord le visage, un peu partout, puis le torse, enfin beaucoup de parties du corps, est toujours avec ses deux mains.

Ce n'est absolument pas douloureux, sauf par exemple à un endroit, en haut du corps approximativement sous la clavicule, une douleur survient et elle m'indique que c'est le point correspondant aux intestins ; effectivement j'avais quelques soucis depuis plusieurs jours et elle a pu le déceler d'emblée.

Elle m'a confirmé que je souffrais de fibromyalgie avec des causes physiques mais aussi émotionnelles.

De temps à autre, selon la palpation elle me posait une question à laquelle ma réponse correspondait à ce qu'elle venait de découvrir.

C'est très impressionant d'ailleurs cette faculté de pouvoir deviner grâce à la palpation des tissus, des "cicatrices" sources d'un dysfonctionnement.

La séance a duré environ 3/4 d'heure.

A la fin, elle m'a indiqué que certains de mes maux étaient déjà existants lors de la grossesse de ma mère et ont perduré dès ma naissance et ma petite enfance ; ce qui corroborait parfaitement mes infos.

Sans entrer dans les détails, je dirais simplement que ma mère attendait un garçon, puis la vue de cette petite chose avec des cheveux tellement fournis et noirs l'on dissuadée de prendre soin de moi... pendant quelques jours.

La chose étant une petite fille...!

Elle m'a dit qu'elle avait également travaillé sur mon système circulatoire et que je devrais en ressortir un bienfait au niveau de mes jambes.

Pendant les 2 jours qui ont suivi cette séance j'ai été très épuisée et douloureuse, mais pour une fibro être épuisée et douloureuse ne relève que de la "routine".

Je dois y retourner le 30 juillet et j'aurai encore quelques rendez-vous au cours desquels elle aura encore à "travailler" sur ma mémoire traumatique.

Je suis satisfaite de ce premier rendez-vous, le courant étant passé aussitôt entre nous ; et j'ai confiance en ce qui concerne l'amélioration de mon état, principalement en ce qui concerne les douleurs et la fatigue.

Je pense que chacun peut tenter l'expérience, un bémol toutefois : le coût n'est pas pris en charge par la CPAM, j'ai payé 40 euros la séance.

"Le corps humain, comme tout organisme vivant, est conçu pour s'adapter, se défendre et s'auto corriger en cas d'agressions traumatiques, émotionelles, toxiques, virales, microbiennes ou d'environnement.Lorsque l'agression est supérieure aux possibilités de défense de l'organisme, la vitalité du tissu corporel concerné va être altérée. Il y a "mémorisation" de l'agression. La modification de la vitalité tissulaire peut faire apparaitre différentes manifestations locales ou à distance.

 

La MICROKINESITHERAPIE va chercher par une technique micropalpatoire manuelle spécifique les traces laissées par ces agressions dans les différents tissus de l'organisme. Son action consiste à effectuer manuellement des actes stimulant les mécanismes d'autocorrection afin d'éviter la dégradation des tissus et d' en rétablir leurs fonctions. Les mains du praticien mobilisent et stimulent les différents tissus en fonction du type d'agression

 Cette technique est applicable à tous les âges de la vie, dans un but thérapeutique ou non.

 Mots clefs:

 •  agression : évènement de source extérieure, de toute origine possible venant perturber l'individu.

 •  vitalité tissulaire : capacité d'un tissu de manifester de façon palpable son état normal de fonctionnement.

 •  micropalpation : interrogation faite à deux mains sur un tissu vivant permettant de contrôler l'intégrité de sa vitalité."

 

Déroulement d’une séance  

La durée est en moyenne de 30 à 45 minutes.
Après avoir signalé les motifs de sa consultation, la personne va s’allonger sur la table de consultation, le plus souvent en restant habillée. Les rythmes vitaux sont plus faciles à percevoir à travers un vêtement léger. Le thérapeute n’est pas « distrait » par d’autres perceptions et la personne se sent plus à l’aise.
 
soins1
 
La première partie du travail est une recherche micropalpatoire permettant de retrouver l’étiologie responsable du désordre observé, c’est la mise en évidence des cicatrices pathogènes.
La seconde partie consiste à rechercher le symptôme qui en découle. Concrètement, le thérapeute garde dans une main la cause (la cicatrice) et recherche avec l’autre main la conséquence (le symptôme) en parcourant la ligne médiane du corps à la recherche de l’étage affecté. Une fois l’étage défini, il recherche, par une palpation transversale de cet étage, le tissu atteint qui permet de retrouver le symptôme et sa localisation dans le corps qui se manifeste par une restriction entre le tissu atteint dans l’étage et l’organe affecté.

 

Extraits du site :

microkinésithérapie.com

 

bon week-end MISSTIGRI